Le Mobile-First de Google : qu’est-ce que ça change ?

par | 14 Nov 2016 | Référencement

Avez-vous pensé votre site en Mobile-First ? Vous n’êtes pas sans savoir que plus de la moitié des recherches sur Google se font désormais sur mobiles. C’est donc en toute logique que le géant américain prévoit dès 2017 de modifier son algorithme et ainsi de faire prévaloir la version mobile d’un site web par rapport à la version desktop dans son index.

75% des recherches en 2017 seront mobiles

Dans la mesure où en 2017, 75% des recherches web seront effectuées sur des terminaux mobiles, Google a déjà commencé à créer un index mobile qui deviendra prioritaire par rapport à l’index desktop. Le moteur de recherche utilisera donc la version mobile de votre site web pour déterminer le classement sur mobile (logique) mais aussi sur desktop !

Si votre site est en responsive design et donc que les versions smartphones et tablettes contiennent exactement les mêmes contenus que sur desktop, votre référencement ne sera pas impacté. Le responsive design permet à un site pensé pour desktop de s’adapter à tous les types d’appareils et d’être correctement affiché sur smartphones et tablettes.

Mais si votre site mobile est une version allégée, vous risquez de voir votre classement affecté.

Les sites doivent donc dores et déjà être pensés en mobile-first. D’une part pour répondre aux usages, car les 3/4 de vos visiteurs seront sur mobiles et ainsi leur présenter une expérience utilisateur optimale. Et d’autre part, pour être correctement référencé dans Google.

Concrètement, c’est quoi un site mobile-first ?

Les contraintes dues à la taille de l’écran, les temps de chargement et la différence des attentes sur mobiles imposent de revoir certains aspects des sites comme :

  • une navigation simplifiée
  • une ergonomie repensée
  • des contenus accessibles rapidement
  • des textes courts et synthétiques

Certains sites ont donc choisi de retirer des contenus sur leurs versions mobiles. Qu’ils soient visuels ou textuels, pour s’adapter aux petits écrans. Hors, avec le nouvel index mobile qui va prévaloir, cette pratique pourrait être très dommageable. En effet, les 3 premiers critères de référencement de Google se trouvent être les backlinks, Rankbrain et le contenu !

Le responsive design permet de créer des sites desktop qui s’adaptent à de plus petits écrans. Mais pour une expérience utilisateur optimale, s’adapter n’est pas suffisant. Des textes, des images et une ergonomie spécialement créés pour les écrans mobiles doivent donc être mis en place, tout en garantissant une expérience et une définition optimale sur grands écrans.

Quelques exemples de sites mobile-first

Le concept du mobile-first ne date pas d’hier. C’est pourquoi certains grands groupes ont déjà sauté le pas et proposent des sites créés spécialement pour mobiles.

Ces derniers ont en commun le fait d’être épurés, simples et ergonomiques. Voici 3 exemples :

« Less is more… »

Le format mobile impose d’être simple et concis. Tant mieux ! Comme on dit, le mieux est l’ennemi du bien.

Avec des usages de plus en plus mobiles, des contraintes dues aux spécificités des petits écrans, le besoin des internautes d’accéder à du contenu qualitatif rapidement et enfin la politique de Google quant au référencement, penser son site internet en mobile-first ne présente que des avantages.

Less is more !

Profitez gratuitement de nos conseils

Recevez régulièrement les conseils et l'actualité de Sharefactory pour développer votre activité.

Vous recevrez bientôt nos conseils !

Pin It on Pinterest